Témoignages et articles

«Dans la quantité innombrable et parfois innommable des productions surgelées ou mal cuites du festival, Guy Jacquet, comédien Perpignanais, a concocté un spectacle en forme de spirale, où les chansons censurées et les écrits interdits de tous âges et de toutes époques, se choquent, meurtries, mais rebondissent toujours sur le fronton de la bêtise…

Jacquet est taillé comme un ancien rugbyman qui rentre bille en tête et disperse d’un coup de gueule ou d’un éclat de rire toute la fatrasie de la censure. De fait, il revivifie quelques chefs-d’œuvre, que parfois le public fredonne avec lui, tout heureux de ne pas avoir de matraque, derrière la tête. Sûr que nous le reverrons en Auvergne, car, ainsi qu’il le dit lui-même, « tout est bon pour se rincer les oreilles et à tous moments ! ». (Sophie Routaine- La Montagne-)

Share
Sophie Routaine,

Perpignan Les derniers échos du Théâtre de la Rencontre…

Le 10 janvier à 06h00

Le Théâtre de la Rencontre ouvre 2012 par sa traditionnelle « rifle spectacle » samedi 21 janvier. Bien calé dans les gradins, le public guette chaque numéro qui passe à grand coup de calembours, catalanades et rires. La gagnante ou le gagnant descend s’installer dans un royal fauteuil afin de profiter de son « lot » à la première loge. Dès lors, on joue, on chante, on danse, on fait musique et théâtre, pantomime ou poésie… On retrouvera André Stuber et son orgue à « manimerveilles », Mag Stoyva, J.-Marc Jousse, Flo et Jean-Paul Sire, Cédric Debarbieux et bien d’autres sans oublier Robert Barrero et Guy Jacquet, hôtes et ordonnateurs de cette « Grand messe riflante ». Les ateliers pour les enfants du quartier ont repris. Pour l’Atelier d’acteurs : Ionesco le lundi ; Queneau Exercices de style (17, 18, 19 février) ; Beckett Le silence et la parole exacte 9, 10, 11 mars) ; Brecht Chansons de l’Opéra de 4 sous (6, 7, 8 avril). Rens. 06 80 01 63 70. Côté spectacles, on reverra : Chansons de censures et Artaud/Van Gog ; des créations originales : Le sage des grandes plaines et Ohé, San Francisco ; du théâtre, des contes, des ensembles musicaux ou encore Jean-Claude Drouot (photo), qui viendra fin avril dessiner les Portraits cévenols, écrits pour lui par Gilbert Liautier.
Share
Journal l'indépendant,

05103d598164cccab7f736af7f95fe2c$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$